[PC/PS4] No Man’s Sky, on y est presque !

Le jeu est passé gold, c’est à dire que le développement est enfin terminé ! De quoi être ravi quand on sait que la sortie, déjà repoussée, est prévue pour le 10 août prochain ! L’heure est donc venue de faire un petit tour d’horizon sur ce que propose ce titre. Vers l’infini et au-delà !!!!!!

Edit de 18H : C’est avec un peu de chagrin que Banja m’apprend que le jeu est repoussé de deux jours sur PC… Peine et confusion.

La recette pour rendre Apoc heureux, je vous la donne, elle est assez simple. Prenez un saladier dans lequel vous mettez un univers quasiment infini – on parle de 18 446 744 073 709 551 616 planètes au total – que vous assaisonnerez d’une faune et d’une flore générées procéduralement, de la forme des vaisseaux aux cris des animaux autochtones. Ajoutez à ça des couleurs chatoyantes, des planètes de taille réaliste dont il faudra plusieurs jours pour en faire le tour, des batailles spatiales… Mélangez le tout, faites cuire à feu doux, et vous obtenez un jeu bac à sable immense dans lequel vous évoluez en solo principalement qui risque de rendre fou pas mal de Bros.

3016262-nomanssky_gs3

Qui dit sandbox et espace dit souvent jeu en co-opération, et pourtant… De l’aveu de Hello Games!, le développeur, l’immensité du jeu est telle que la probabilité de retrouver vos amis est quasi nulle. De même, les interactions avec les gens que vous croiserez seront relativement limitées. Si il n’y a pas de réel enjeu à votre présence dans l’univers, un objectif existe quand même : vous rendre au centre de la première galaxie. Evidemment, plus vous vous en approcherez, plus l’exploration et les combats seront rudes.

En ce qui me concerne, je suis impatient de visiter des planètes et découvrir de nouvelles espèces, que l’on nommera a notre convenance, tout en se devant de respecter la nature sous peine d’être puni par des sentinelles tachées de la préserver… Impatient également de voire à quoi ressemblent le combat, le craft et l’économie… Le dernier point ultra important, à mon goût, la musique. L’OST est composée par un de mes groupes de post-rock préféré, à savoir 65daysofstatic, dont le travail semble incroyable. J’ai d’ailleurs déjà pré-commandé le CD !
Parce qu’il est trop compliqué pour moi de rédiger un article vantant tous les aspects du jeu qui me rendent chèvre, je vais, honteusement, copier la liste trouvée sur l’article Wikipedia. On se retrouve dans douze jours ?

 

21 minutes de gameplay par Sean Murray, à la tête du studio Hello Games!

 

Génération Procédurale
Dans No Man’s Sky, tout est généré de façon procédurale : planètes, créatures, factions, vaisseaux, modules, bâtiments… L’univers est généré grâce à un seed et selon des algorithmes évitant des bugs.


Espace
L’univers de No Man’s Sky regroupe 264 (18 446 744 073 709 551 616) planètes explorables, toutes réparties dans un univers et non pas une galaxie comme il est écrit sur le site officiel, ce serait une erreur d’un des membres de l’équipe selon les dires de Sean Murray, le créateur du jeu lors d’une interview, et n’aurait pas été encore modifiée. Ce sont donc plusieurs galaxies dans un seul univers.

  • L’univers du jeu n’est pas créé de façon totalement aléatoire procédurale, en obéissant à des règles mathématiques créées par les développeurs (génération procédurale, aléatoire contrôlé)
  • No Man’s Sky ne dispose pas de serveur, l’univers est généré par la plate-forme d’utilisation, ainsi il est possible de jouer hors-ligne

 

Exploration

  • Le jeu ne contient pas de scénario ni d’histoire, le seul objectif est d’arriver au centre de la galaxie
  • Après la visite d’une planète et la découverte d’une espèce, il est possible de lui attribuer un nom contenu dans l’Atlas du jeu
  • Des objets anciens et des épaves sont également à découvrir lors de l’exploration, permettant d’apporter des améliorations à notre vaisseau
  • Un jet-pack permet de voler pour atteindre des endroits inaccessibles à pied
  • L’écosystème des planètes dépend de la position de ces dernières par rapport à leur étoile, ainsi, plus une planète est proche de son étoile, plus elle est aride et au contraire, plus elle en est loin, plus il y fait froid
  • Un grand nombre de planètes sont désertiques, d’autres sont toxiques, il faut améliorer la combinaison pour visiter ces dernières
  • Les éléments des planètes (montagnes, plaines, mers, …) sont générés automatiquement et sont entièrement explorables
  • Les planètes s’adaptent au cycle jour/nuit, de telle façon à ce que des espèces diurnes ou nocturnes soient éveillées.

 

Vaisseaux

  • Les vaisseaux disposent de nombreuses améliorations à effectuer concernant entre autres l’armement, la vitesse, la manœuvrabilité et la portée des sauts spatiotemporels
  • Un seul vaisseau à la fois est disponible, mais d’autres sont achetables (suivant les activités que le joueur veut effectuer) sur les stations spatiales
  • En cas de mort, si le joueur n’a plus d’argent, le vaisseau de base est mis à disposition
  • Les vaisseaux fonctionnent au carburant, nécessaire pour l’hyper-propulseur et les sauts spatio-temporels, ils sont à recueillir sur les stations ou sur les planètes, mais le vaisseau peut toutefois se déplacer librement dans le système visité sans consommer de carburant.

 

Combats

  • Si le joueur exploite les ressources en excès ou tue des espèces, des Sentinelles se mettent à sa recherche et la police se met à ses trousses, provoquant des batailles spatiales
  • Les Sentinelles ne rodent cependant pas sur chaque planète
  • Des factions se livrent bataille dans l’univers, et le joueur peut décider de prendre parti ou non pour une faction, ce qui n’est pas sans conséquence
  • L’outil polyvalent est un outil multifonction qui offre un armement de base ainsi que d’autres fonctions. Il est améliorable.

 

Créatures

  • Les créatures sont créées de manière procédurale, c’est-à-dire qu’elles ont chacune une taille, des couleurs, une forme, un cri et un comportement différent
  • Certaines créatures sont agressives, mais si elles meurent par la faute du joueur, les Sentinelles attaqueront, il faut donc trouver un moyen pacifique de les faire fuir pour ne pas avoir de souci (ex: un tir de blaster au sol)
  • Les créatures ont des habitudes propres à leurs besoins et modes de vie
  • Certaines créatures sont des prédateurs tandis que d’autres sont des proies, il existe donc une chaîne alimentaire propre à chaque planète habitée

 

Économie

  • La devise mise en place est l’Unité
  • La valeur des ressources varie selon la fréquentation des routes empruntées et leur rareté, certaines ressources ne sont disponibles que dans certains types de systèmes, une ressource n’existant que dans une petite partie de l’univers pourra donc être revendue très cher de l’autre côté de la galaxie
  • Il est possible d’attaquer des convois commerciaux pour récupérer leurs ressources, cependant ils sont très bien protégés, il faudra donc que le joueur s’équipe en conséquence et fasse preuve de prudence pour venir à bout de l’escorte du convoi
  • Les ressources sont utilisables pour améliorer l’équipement. Plus elles sont rares, plus elles sont précieuses.

 

Apoc

J'aime le piment d'espelette.

Laisser un commentaire