[PC] ALT-Racing, journal de bord d’un apprenti pilote virtuel – Troisième manche : Watkins Glen

Troisième épreuve pour l’écurie ALT-Racing, et c’est parti pour le circuit de Watkins Glen

Précédemment : Episode 2 : Brakes are made for weak

Episode 3
« Up and down, but full attack »
Semaine 3, 6 Octobre 2016

Watkins Glen

watkinglens
Longueur : 5,47 km
Nombre de virages : 12

 

Les objectifs du team manager :
«Watkins Glen est le circuit test des rookies. Ici, les performances sont très significatives et les sponsors sont très attentifs. J’attends de toi que tu confirmes ta place dans les points et, pourquoi pas, un top 5.»

 

Le mot du Sniper :
«C’est un circuit vallonné, pas mal de virages sont en appuis. Je vais te faire un set-up assez chargé en appuis pour te permettre de prendre le virage 5 quasiment à fond. Les gros freinages des virages 1,5,7 et 8 sont de superbes opportunités de dépassement. Attention au virage 9, où je te déconseille toute tentative. Ici, l’arrière n’a qu’une envie, c’est de passer devant.»

 

Les essais libres :
«Je retrouve ce circuit que j’arpente depuis les catégories inférieures. Même si je connais le moindre recoin de ce circuit sélectif, je ne suis pas seul, et la bataille s’annonce difficile. Coté plaisir, je dois reconnaître que les virages 5 et 10 sont assez impressionnants à bord de la Mazda. Il faut un gros cœur pour oser passer la pédale à fond.»

 

Les Qualifs :
«Encore une fois, je ne suis pas dans le rythme lors des qualifs. Je suis pas si loin de la cinquième place, mais les autres devant sont décidément inaccessibles. J’espere pouvoir bien m’élancer et gagner quelques places dans les premiers tours.»

 

La course :
«Aprés un bon départ, je vois de l’agitation dans mes retros, mais heureusement je suis assez loin. Je retrouve une fois de plus Kovac. J’ai l’impression qu’il est toujours dans mes pattes. J’arrive à le doubler, mais dans la chicane, je me loupe, saute sur le vibreur et j’évite de justesse le mur de pneus. Je réussi à repartir assez rapidement, mais devant, ils ont pris le large et je pense que ma course est perdue. Je vais devoir m’accrocher pour prendre des points et faire une bonne opération au classement.

Après avoir fait la moitié de la course seul, j’arrive à recoller Gomez. Je dois lui reprendre une bonne seconde au tour, mais une fois dans ses turbulences, c’est plus la même histoire. J’arrive finalement à le doubler et je m’éloigne peu à peu de sa menace. Alors que je venais de mettre un tour à Hartley, je bloque l’arrière dans le virage 7 et je me fais doubler par Gomez. Il reste alors deux tours. Pas le choix, ça sera attaque totale pour finir la course. Je le rattrape, le dépasse, mais dans le dernier tour, au virage 7, encore, il tente une attaque kamikaze et me percute. Heureusement rien de cassé sur la voiture. Je repars et je fini sixième. Ce sont des bons points, mais j’ai le sentiment qu’un podium est possible, si j’arrive à tout mettre bout à bout.»

 

 

Rang

Nom

Prénom

Pays

points

1

Arnoldus

Martijn

Netherland

25

2

Riveau

Marc

Canada

18

3

Favero

Victor

Brasil

15

4

Kovac

Gabor

Slovakia

12

5

Leguen

Gaetan

France

10

6

Laberche

Jiffy

Monaco

8

7

Gomez

Esteban

Argentina

6

8

Wilson

Cameron

USA

4

9

Gordon

Mike

USA

2

10

Hartley

Frank Jr

Canada

1

11

Curry

Scott

UK

0

12

Bogdanov

Igor

Bulgaria

0

13

Hambling

John

USA

0

14

Smirnov

Kirill

Russie

0

15

Duprez

Vincent

France

0

16

Xao

Yang

Chine

0

17

Van Wermesker

Jeroen

Deutchland

0

18

Petersen

Olaf

Danemark

0

19

Wilburns

Douglas

Uk

0

20

Kalaitzidis

Anastasios

Greece

0

21

Sullko

Teemu

Finland

0

 

Débrief de l’ingé piste :
«Il fallait terminer dans les points et c’est chose faite. Tu as eu une course assez difficile. Il t’a fallu te battre, et, même avec une erreur, tu finis sixième. Coté technique, tu as dû faire face au blocage des roues. Je pense que ta sortie de piste y est pour quelque chose. Tu aurais dû revoir la répartition de freinage.»

 

Le classement pilotes :

Rang

Nom

Prénom

Pays

points

1

Gordon

Mike

USA

52

2

Arnoldus

Martijn

Netherland

43

3

Riveau

Marc

Canada

34

7

Laberche

Jiffy

Monaco

18

 

Le mot du team manager :
«Bon, bon, bon… Je sais que tu es assez frustré de ta course, mais tu dois avoir conscience qu’il nous faut absolument un podium. Cette sortie de piste est anormale, tu aurais du mieux te concerter avec le Sniper pour améliorer la tenue de route de ta voiture. Dans les points positifs, ton dépassement de Gomez au 17ème tour était épatant. Bon, tu as manqué de te sortir derrière, mais plus de peur que de mal. J’ai par contre franchement eu peur quand il t’est rentré dedans dans le dernier tour… Allez Jiffy, tu peux nous faire un podium, tu en as les capacités !
Ah au fait, au rayon des bonnes nouvelles, nous avons obtenu un contrat de sponsoring ! Quand le design sera terminé, ta monoplace sera estampillée du logo nVidia ! C’est un fabriquant de matériel informatique très connu !

 

%d blogueurs aiment cette page :