[Nouvelle] Altered-Reality : L’émergence – Episode 4 : De l’existence d’un mythe.

Avec un peu de retard, voici donc l’épisode 4 de l’arc premier d’Altered-Reality : L’émergence.

Arc premier : L’émergence

(précédemment, l’épisode 3 : Bienvenue, voyageurs du temps.)

Episode 4 : De l’existence d’un mythe 

Alors que la capitaine et son scientifique attendaient depuis une bonne heure, dans une rue assez vive des quartiers résidentiels où ils logeaient, Kain fit enfin son apparition. Il avait été mis en contact avec un de ses homologues qui faisait partie de l’équipage des Sentinelles.
« Alors, qu’est ce qu’il a dit ?, demanda Kana, impatiente, à son acolyte BR
– C’est exactement ce qu’on pensait. Ils vont être envoyés sur Evolis Prime. Il a confirmé qu’ils existent bel et bien.
– Qu’ils existent ? Les Gors ? ricana Eren, ce n’est qu’un mythe qu’on utilise pour faire peur aux enfants, mais il n’a jamais été prouvé que…
Kain le fixa, signe qu’il était temps pour lui de se taire et d’écouter.
– Il les a décrit comme un mélange organique et mécanique. Leur mode de pensée semble être collectif. Il a aussi laissé supposer que les voyageurs du temps ont eu affaire à une variante, mais qu’il y’aurait plusieurs espèces différentes. »

Kana était impassible. D’habitude, il était facile de distinguer sur son visage un petit ton moqueur, un léger rictus, comme si elle riait de tout. Cette fois-ci, elle semblait un peu plus inquiète que d’habitude.

« Et comment ils ont survécu, alors que les Gors ont réussi à rompre le contact entre Sol et le reste de l’univers ?
– Ils parlent d’un pouvoir, répondit Kain, Ils arrivent à prédire ce qui pourrait se passer dans un laps de temps court, et en éviter l’issue si elle n’est pas favorable.

L’humain et la Tal se regardèrent, les yeux écarquillés, puis explosèrent de rire en même temps. Kain lui, leva les yeux vers le haut du grand bâtiment qui avait été offert aux Sentinelles par le grand Kérès d’Hackworth.

Pendant que ses deux compagnons ironisaient ensemble de cette abracadabrante histoire de pouvoir temporel, il restait pensif sur ces informations qui lui avaient été données. Si les Gors existent bel et bien, peut-être sont ils responsables de la fermeture du système natal des Ithoris. Quand le contact fut rompu, il y’a quatre ans, quasiment tous les Ithoris ont entamé ce qu’ils appellent « la grande route », un voyage vers Talia, leur planète mère, sans utiliser les gates, qui semblaient désactivées.

« Et ce type là, tu me dis qu’il vient lui aussi de Earth, mais qu’il n’est pas un membre des Sentinelles ?, questionna la Tal, sortant Kain de ses pensées.
– Effectivement. Accessoirement, il est haut placé dans la hiérarchie BR, mais selon les critères de Sol, voir d’Earth, pas du conseil d’Evolis.
– Ah ? Et comment il s’appelle ?
– Rjuuk. Il s’appelle Rjuuk. »

 

A suivre : Episode 5 : Pour une fois qu’une mission est facile…

Apoc

J'aime le piment d'espelette.

Laisser un commentaire